Programme A3 EC Préalable
Réf : A3-EC-PRE

Durée : 10 jours soit 70 heures

Horaires

Lundi : de 8h30 à 12h00 et 13h30 à 17h00.

Mardi, mercredi, jeudi : de 8h00 à 12h00 et 13h30 à 17h30.

Vendredi : de 8h00 à 12h00.

Domaine

Bâtiment, rénovation, éco construction, réglementaire, chantier naval, industrie

Travailleurs qui réalisent directement les travaux, définis à l’article R. 4412-94, alinéa 1 du Code du travail, de retrait ou d’encapsulage d’Amiante et de matériaux, d’équipements et de matériels ou d’articles en contenant, y compris dans les cas de démolition, ou responsables sécurité, ou demandeurs d’emploi.

Personnel d’Encadrement de Chantier : travailleur ayant, au sein de l’entreprise, les compétences nécessaires pour diriger et coordonner l’exécution des travaux, mettre en œuvre le plan de retrait ou de confinement.

Avoir plus de 18 ans et maîtriser le français à l’oral comme à l’écrit.

Remettre avant l’entrée en formation :

  • 1 photocopie recto verso de la pièce d’identité,
  • 1 photocopie de la carte de sécurité sociale,
  • 1 photocopie, conforme à l’original, de l’avis d’aptitude au poste de travail délivré par le médecin du travail précisant l’activité Amiante, conformément au décret 2016-1908 du 27 décembre 2016, et à l’article R. 4624-23 du code du travail.
  • Être capable d’appliquer un plan de démolition, de retrait ou de confinement d’Amiante ;
  • Connaître les notions d’aéraulique ;
  • Être capable d’appliquer les procédures opératoires spécifiques au type d’activité exercée pour la préparation, la conduite, la restitution des chantiers et les procédures de contrôle en cours de chantier.

Les points suivants font notamment l’objet de mises en situation sur plateforme pédagogique :

  • Être capable de définir des procédures de contrôle en cours de chantier et de les faire appliquer (concernant notamment les mesures d’exposition, l’étanchéité, les rejets et l’atmosphère de la zone de travail, le tunnel de décontamination)
  • Maîtriser l’aéraulique d’un chantier.
  • Santé et suivi médical lié à l’activité Amiante.
  • Propriétés de l’Amiante : produits et dispositifs susceptibles d’en contenir.
  • Produits ou procédés de substitution.
  • Obligations des maîtres d’ouvrage et armateurs.
  • MPC : Moyens de Protection Collective.
  • Panneaux obligatoires.
  • Confinements.
  • Aéraulique.
  • Rôle du Sas man et contrôles.
  • Prélèvements obligatoires.
  • Empoussièrements.
  • Rapports de repérages.
  • Évaluation des risques.
  • Classeur et registres de Chantier : journal de bord, registres des plaintes, des incidents, des déchets, des filtres….
  • Techniques d’enlèvement de l’Amiante.
  • EPI : Equipements de Protection Individuelle. Choix et utilisation.
  • Procédures d’entrée et de sortie de zone contaminée.
  • Décontamination.
  • Conditionnement et gestion des déchets (BSDA, FID, CAP).
  • ADR Chapitre 1.3, sur les obligations de transport d’Amiante, classe 9 Conditionnée
  • Repliement d’un chantier.
  • Entretien des équipements et du matériel.
  • Incidents et accidents : procédure d’urgence et de secours.
  • Rôles et fonctions des Institutionnels.
  • Réglementation : certification, normalisation, et dispositions pénales liées aux Chantiers de désamiantage.

Les modalités de l’évaluation de la formation préalable du personnel « Encadrement de Chantier » sont établies comme suit :

Une évaluation théorique de vingt minutes en continu est élaborée à partir d’un questionnaire à choix multiple et/ou d’un questionnaire à réponses courtes permettant d’évaluer le stagiaire sur ses connaissances relatives notamment :

  • À la réglementation relative à la prévention des risques liés à l’amiante et relative à l’élimination des déchets amiantés, y compris leur transport ;
  • À la connaissance des matériaux amiantés, les techniques d’intervention les moins émissives de fibres ;
  • Aux limites d’efficacité des équipements de protection individuelle utilisés sur les chantiers de désamiantage et la valeur limite d’exposition professionnelle et les modalités de son contrôle, ainsi que les modalités de restitution du chantier ;
  • À la nature des documents permettant de connaître la présence d’amiante.

Une évaluation pratique de trois heures en continu est élaborée à partir d’une mise en situation concrète sur chantier fictif et d’un entretien oral permettant d’évaluer le stagiaire sur, notamment, les points suivants :

  • Le choix des méthodes de travail et des équipements de protection des travailleurs en fonction des résultats de l’évaluation des risques liés à l’intervention.
  • La rédaction des consignes d’entretien des EPI ;
  • La mise en œuvre des consignes de sécurité pour la mise en place d’un confinement et la mise en dépression d’un chantier ou d’une partie de structure à désamianter ;
  • La mise en œuvre du bilan aéraulique et ses modalités de contrôle, de surveillance et d’enregistrement ;
  • La mise en œuvre des consignes de sécurité en cas d’incident/accident ;
  • Les procédures d’entrée de zone, de décontamination et de sortie de zone, ainsi que l’enregistrement du suivi des expositions des travailleurs ;
  • Les procédures de contrôle de l’empoussièrement.

La validation des compétences est attestée par la délivrance d’une attestation de compétence conformément à l’article R. 4412-87 du code du travail. Une copie de l’attestation est délivrée à l’employeur.

Des formateurs certifiés et reconnus par l’INRS et l’OPPBTP pour les formations
Amiante, dont le Directeur et responsable technique AFPR bénéficiant d’une expertise en formation de plus de 14 ans et de 25 ans sur Chantier.

Un formateur, conseiller à la Sécurité pour le Transport de Marchandises Dangereuses, reconnu et validé par le CIFMD.